Les couleurs des déesses de l'univers

Nous allons voir que la mythologie est d’une modernité époustouflante. Elle nous ramène à notre divinité intérieure avec justesse. Nous pourrons constater que chaque déesse à elle seule est un univers à part entière et que chaque univers correspond à une couleur. Ces déesses vivent en nous à des degrés divers et cohabitent pour exprimer notre féminin sacré dans son aspect assumé !

La mère de toutes les déesses est Gaia, la grande et magistrale Gaia qui est la divinité pour les hommes et les Dieux. Elle crée la terre, la source, l’arbre de vie, les montagnes et les forêts. Elle est notre ancêtre maternel des races divines et des monstres, elle préside les mariages, c’est une prophétesse, l’oracle des Delphes. Elle est le centre de la terre et quand on la convoque, on invite toutes ces énergies aussi dans ce qu’il y a de plus intense. Regardez la couleur des règles menstruelles, elle passe par tous les rouges en fonction du début et de la fin du cycle. Elles peuvent même être de couleur noire sombre séchée. C’est la couleur de Gaia ! Dans ce noir réside tous les rouges concentrées de la Terre qu’elle représente, on utilise d’ailleurs le terme de la terre « mère » à propos de ce centre énergétique. Il regroupe toutes les notions de territoire, de tribu, de sécurité et d’insécurité. Il nous renvoie au lieu de vie, aux mémoires ancestrales, aux guerres, aux croyances, à notre désir de vivre dans la réalité matérielle ou de la fuir. Le corps puise ses forces vitales pour sa survie et ici il y a une notion de puiser très en profondeur, à la fin du cycle, au centre du centre de la Terre. S’apparente à cette énergie noire, la notion aussi de mourir en couche, d’enfanter et de rejoindre les ténèbres en qualité de mère !

Vient tout de suite après la déesse Déméter, littéralement, « démet- terre », et elle porte bien son nom car elle a démit la terre pour retrouver sa fille Perséphone enlevée par Hadès ! Sœur de Zeus, c’est la déesse des moissons et de la fertilité. Mère nourricière, elle crée le blé comme elle arrête la moisson pour retrouver sa fille. Chaleureuse, rassurante et enveloppante, elle peut aussi être intrusive, contrôlante et possessive. Reine toute puissante de la maison, elle en est le chef et son mari est le père de ses enfants. Elle est entièrement dévouée aux siens, elle aura à apprendre à prendre soin d’elle et à identifier ses besoins avant de s’occuper des autres. Sa couleur est le rouge, cela correspond au chakra racine qui fournit de l’énergie à la colonne vertébrale, aux glandes surrénales et aux reins. Il renferme l’énergie la plus lourde sous forme de croix avec des rayons rouges-orangé. C’est là que se trouve la force cosmique du feu serpent appelée la Kundalini qui est la réserve d’énergie potentielle capable de s’animer et de monter! Une Déméter est forte et ancrée, elle a une relation au « pratico-pratique » très facile, elle fait ses courses sans contrainte, elle sait s’occuper de son confort intérieur et corporel, elle a toujours de quoi se sustenter au cas où, elle a une écharpe au cas où ! Correspondance moderne : L’académicienne, Simone Veil.

Alors vient la déesse Aphrodite, fille de la mer et de Zeus, elle est la déesse alchimique de l’amour et de la beauté. Elle incarne la liberté sexuelle, le charme et la grâce, c’est la fille de joie céleste, elle est co-créative des relations avec les humains. L’autre a l’impression d’être unique en sa présence dans la relation. C’est la championne magnétique de l’amour et de la sexualité sans tabous. Elle est la seule à être unifiée c’est à dire à avoir réuni les contraires, le yin et le yang, la polarité masculine et féminine ! Vaniteuse, audacieuse, dépensière à ses heures, elle gagne à être mature pour vivre intensément tout avec passion et émotions. C’est la couleur orange du centre sacré ! Comme l’enfant qui est aux prises avec les pulsions de la vie, cette énergie explosive nous fait contacter la joie, la tristesse, la colère, la peur, le désir. Cela se répand dans les organes sexuels et les gonades ainsi que dans le système immunitaire. C’est le centre de la reproduction qui nous connecte à notre énergie créative sensuelle par le mouvement, la peinture, la danse, l’imagination. C’est aussi le chakra des addictions. Une Aphrodite est accroc au plaisir sexuel pour elle et l’autre, elle aime séduire, se sentir jeune et attirante, elle est capable de résilience, elle est créative pour elle et les autres, elle est gourmande et boulimique de la jouissance. Correspondance moderne : L’actrice, Marylin Monroe.

Les déesses de l'universLes déesses de l'universLes déesses de l'universLes déesses de l'universLes déesses de l'universLes déesses de l'univers

La déesse Athéna est la fille de Zeus et de Métis, c’est une guerrière sortie du casque de son Père, elle symbolise l’intelligence, la pensée et la réflexion. Elle est la collègue et la confidente des hommes. Organisée, elle aime prendre soin de son image, de son apparence extérieure. Elle est née adulte et est en carence de son enfant intérieur. Le pragmatisme prévaut avant tout dans sa vie. Elle vît dans sa tête et ne pense qu’au travail ! Elle ne sait pas que son corps est assoiffé de tendresse et d’attentions. C’est la couleur jaune, celle qui correspond au chakra qui apporte l’énergie à l’estomac, au foie, à la vésicule biliaire, à la rate et au système nerveux.  Il joue un rôle important dans la connexion avec les êtres humains car il correspond à la victoire. Une Athéna a une bonne opinion d’elle, elle assume ses décisions, elle a une relation positive vers son propre pouvoir et son but, elle est carriériste, logique et réfléchie, elle est actrice de sa vie. Elle sait discerner le vrai de l’ignorance. Elle peut être distante par son attitude méthodique et structurée. Correspondance historienne : Jeanne D’arc.

Héra est la fille de Rhéa et de Cronos, seule déesse mariée, elle est l’épouse assumée et fière d’un homme important. Elle place son époux au centre de sa vie, il compte plus que tout car le mariage est l’accomplissement majeur de sa vie. Instinctive, son couple est le creuset alchimique. Elle accepte de vivre dans l’ombre d’un homme qui réussit socialement, il doit être engagé. Peu chaleureuse et tolérante avec ses enfants, (à l’inverse d’une Déméter), elle évite les divorcées et les célibataires. Elle a à lâcher son rôle d’épouse pour se reconnecter à sa nature profonde en jachère afin de reconquérir tout son potentiel projeté sur son mari ! C’est la couleur verte, une énergie horizontale qui nous invite à embrasser le monde en ouvrant les bras. Cette couleur est associée à l’aptitude à aimer. C’est le centre de l’amour, de l’ouverture et de la compassion. C’est l’accès à l’élan véritable relié à notre essence ! Ce travail de gratitude fait fondre nos parties sombres et installe l’enfant intérieur qui est déjà en nous! C’est alors Amour, joie, lumière en notre cœur ! Une Héra est apte à s’aimer et à se voir en son mari. Elle nourrit le sentiment d’espoir, de confiance, de compassion. Elle ne fait qu’un avec qui elle aime. Elle communique et reçoit dans son cœur. Elle partage et pardonne avec facilité ! Elle récupère les fragments d’âme perdus. Correspondance moderne : L’épouse du Président, Bernadette Chirac.

Artémis est la fille de Léto et de Zeus. C’est la déesse de la lune et de la chasse. Elle porte la parole de l’intelligence instinctive. C’est la chamane vierge qui accompagne les femmes à accoucher car elle s’occupe de la mort physique (à l’inverse de Perséphone qui s’occupe des âmes). Elle aime les animaux et elle est entourée de la nature. Elle encourage les alliances entre femmes. Elle s’arrange pour choisir un homme qui est peu présent pour ne pas être trop sollicitée dans l’émotionnel. Elle a à accepter de se mettre à l’écoute de la part irrationnelle en elle. C’est la couleur bleue qui est lié aux sens de l’ouïe, les cordes vocales. Cela alimente en énergie la thyroïde, les poumons et le canal alimentaire et gastrique. C’est le centre du langage parlé, articulé, de l’audition interne, de la création et de l’élocution. Par le verbe, nous exprimons notre vérité, nous clamons notre voix ! Artémis est en communication facile avec elle-même et les autres. Sa capacité de création est très inspirée car elle est en lien avec la source. Elle reçoit la guidance. Elle est une bonne oratrice et lectrice spirituelle. Ses intentions sont claires et ses actes sont justes et authentiques de vérité. Correspondance moderne : L’actrice, Brigitte Bardot.

Perséphone est la fille de Déméter et de Zeus, c’est la déesse de l’éternelle jeunesse et la reine du monde souterrain. Elle est médium et mystérieuse, elle vît l’hiver en enfer avec Hadès et le reste du temps avec sa mère dont elle est très fusionnelle. Elle est prisonnière de son monde ésotérique, sa mère, sa fratrie, son partenaire. Elle appelle, sans le manifester, à être sauvée. Sa force réside dans le fait qu’elle sent, sait, entend, voit tout ce qui va arriver. Elle est celle, l’unique, qui accompagne l’âme des morts. Elle doit défusionner de sa mère. C’est la couleur indigo qui est associé au sens de la vue. cela donne de l’énergie à l’hypophyse ou glande pituitaire, à la partie inférieure du cerveau, à l’œil gauche, aux oreilles, au nez et au système nerveux. Ce 6ème centre contrôle l’activité de la glande pinéale qui fait face à la glande pituitaire à l’intérieur du cerveau. II régule nos fonctions hormonales et endocriniennes. Il nous renvoie à notre principe de réalité, à notre potentiel de visionner notre monde et comment nous nous projetons dans l’avenir. C’est le centre d’éveil de la conscience, il réunit les trois principes de l’esprit : le mental, l’astral et l’éthérique. Perséphone est clairvoyante, visionnaire pour elle et les autres, elle reçoit en télépathie puissante, elle coordonne et distribue des énergies, elle visualise des couleurs et des symboles cosmiques, des situations. Elle réalise des projets. Elle a une connexion spirituelle profonde. Correspondance moderne : La chanteuse, Barbara.

Hestia est la sœur de Zeus. Elle est la déesse du foyer et de la sagesse intérieure, solitaire, douce, tranquille et discrète, elle reste concentrée au milieu des tempêtes. Elle aime son intérieur et se trouve souvent près de l’âtre de la cheminée. Elle savoure sa solitude qui lui permet de diriger sa conscience vers l’intérieur d’elle-même. Elle a placé toute sa quête spirituelle au centre de sa vie. Peu démonstrative, elle prend les autres dans ses pensées et ses prières. Elle aura bénéfice à développer sa relation avec son énergie masculine intérieure pour gagner en confiance en elle avec l’extérieur. C’est le  violet qui correspond au chakra coronal situé sur un axe vertical orienté vers le ciel, à partir du sommet de la tête au-dessus des cheveux. Cela fournit l’énergie de la partie supérieure du cerveau, de l’épiphyse et de l’œil droit. Il est plus spécialement lié à la glande pinéale. Il nous connecte à notre réalité spirituelle, d’une façon très personnelle, donnant un sens à notre existence. Cette expérience, unique pour chacun, intègre toutes les dimensions de notre être : physique, émotionnelle, mentale et spirituelle dans un état de transcendance où nous retrouvons la conscience illimitée dans la recherche du divin. C’est aussi la porte de sortie de la conscience hors du corps, lors du voyage astral ou de la désincarnation c’est à dire la mort. Hestia a la capacité de se connecter à ses racines célestes pour nourrir sa nature spirituelle. Elle est apte à vivre son identité divine en exprimant son but. Elle communie avec le grand Tout. Correspondance moderne : L’écrivaine, Nathalie Rheims.

Ici, j’ai choisi d’en développer les aspects harmonieux du tempérament de chaque déesse, leur profil positif afin de décrire les couleurs dans un 1er temps. Les subtilités plus complexes sur leurs aspects dissonants sont abordées au cours des ateliers spécifiques qui leur sont consacrés : http://www.viesdecouleurs.fr/atelier-beaute-etre/

Je vous souhaite des moments riches en émotions avec cet atelier « sacrées déesses », venez découvrir quelle est votre déesse dominante et comment vous pourrez l’exprimez sur votre visage…

Faîtes-vous plaisir, mettez du féminin sacré sur votre visage et la vie vous le rendra !

Frédérique Pétorin, médium, karma thérapeute. Auteure de jeux de cartes. Formatrice. Animatrice. Conférencière. Exerce dans son cabinet à Paris 15.

vies-de-couleurs

Un commentaire

  1. Arianna

    5 novembre 2017 à 17 h 54 min

    Vraiment passionnant ! Je partage sur Facebook 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi

Votre animal parle, comment mieux le comprendre ?

Grâce à la Communication Animale ! Peu de personnes connaissent cette méthode, qui pourtan…