Karma et vies antérieures

« Ah, si je m’étais écouté », « je le pressentais », « j’aurais dû me fier à ma petite voix qui me disait de ne pas y aller, de ne pas accepter, etc. Vous est-il arrivé de vous faire ces réflexions ?

Cette préconscience, cette sensation de déjà vécu, de déjà connu, c’est notre âme ! Elle nous guide à chaque instant de notre vie terrestre et nous ne le savons pas toujours. Ce sujet commence à intéresser de plus en plus. Certaines personnes connues dévoilent leur vie antérieure dans des livres, d’autres font des enquêtes fouillées pour valider ce sujet. Aux états unis le sujet est développé et le terme de « karmathérapie » est utilisé.

Nous allons voir que se connecter à ses vies antérieures sert à connaître nos pactes d’âme, nos vœux et nos serments d’un trépas oublié, cela a des impacts concrets sur notre vie actuelle, cela donne un sens à nos choix de vie et libère nos croyances !

Nous avons tous un chemin de vie que nous calculons avec notre date de naissance réduite, tous les 9 ans, nous avons l’occasion de nous reconnecter à notre âme. Déjà, de ce point de vue, nous nous offrons une meilleure occasion d’accéder aux messages de notre âme. Pour autant, il est toujours possible de le faire mais cette année-là est particulièrement favorable, comme une nouvelle lune est facilitatrice pour le renouveau. Par exemple, si vous êtes un 1 en réduisant votre date de naissance (jour-mois-année), et que cette année cela donne 1 en réduisant (jour-mois-2017), cela indique que où vous êtes branché à votre âme plus facilement.

Les accords d’âme, les serments que nous pouvons nous faire sont différents en fonction de ce que nous avons à traverser pour grandir, et de ce que nous avons déjà expérimenté dans d’anciennes vies. Cela peut être un vœu de chasteté, de pauvreté, de souffrir, de lutter, d’être un héro, d’être esclave des autres, etc.

Je me souviens d’une jeune femme qui vient me voir car elle ne se sent pas bien dans sa vie, elle travaille dur avec des horaires de nuit et de jour alternés, elle prépare un tournant de sa vie sans s’en rendre compte et quand je calcule son chemin de vie je constate qu’elle a encore 3 ans devant elle avant d’être connectée à son année de son chiffre d’âme. La lecture karmique me révèle qu’elle a été infirmière sage-femme et collaboratrice de médecin à l’époque de la guerre 14-18 et qu’elle a gardé en elle des souvenirs de boucherie humaine atroce. En quittant cette ancienne vie, elle a gardé des fragments d’âme liés à ce ressenti, c’est à dire que le travail doit être douloureux et souffrant. C’est devenu aujourd’hui en elle une croyance tellement ancrée qu’elle ne le conscientise pas. Elle est encore jeune et en capacité d’aller vers une reconversion professionnelle en douceur, elle prend conscience de la situation. Le travail consiste en effet à mettre en lumière cet aspect figé afin de permettre à cette personne d’aller dans un travail plaisir. Cela nous fait comprendre aussi que nos croyances ancrées nous font faire des choix pour leur donner raison et c’est ainsi que nous pouvons être contraint de choisir toujours et toujours un travail qui nous fait souffrir en rejetant la faute sur la société ou les autres alors que nous nous sommes fait un pacte à nous-même et nous en devenons prisonnier.

Une autre personne ne s’autorise pas à être artiste et à laisser exprimer ses talents dans cette vie, cela l’insécurise et lui fait même très peur. Je me connecte à une vie où elle est tapissier à l’époque de la révolution, je la vois en tant qu’homme artisan dans un atelier entrain de capitonner l’intérieur d’un carrosse. Le feu se propage vite, très vite, il y a une attaque de révolutionnaires avec des torches et la personne est tuée sur place avec les autres compagnons de travail. Ce souvenir a inscrit un traumatisme et la personne est partie avec une croyance que « être artiste » est associé au danger. Renouer avec ses talents, c’est retrouver le danger de risquer même sa vie ! Le fait de verbaliser la vie antérieure, de la nommer fait souvent sens chez la personne. Dans ce cas-là, cette femme me dit être très attirée par les tissus, les étoffes, aller dans les grands magasins pour les toucher et ressentir des émotions !

Femme d'Henri VIII

Parfois, les personnes se retrouvent dans cette vie-ci pour réparer du karma et se pardonner. Il m’est arrivé de vivre un moment très fort que je choisis de vous raconter. Alors que je suis installée dans un salon de coiffure pour recevoir une coupe énergétique, je fais l’expérience d’une réparation karmique. La régression s’est faite de manière fulgurante, dès que j’ai entendu la lame de l’outil, je me suis retrouvée dans un cachot derrière des barreaux avec la peur au ventre car on allait me trancher la tête. Je vois ensuite à travers les barreaux de mon cachot une femme qui me regarde impuissante et je l’appelle Jeanne et je la vois s’éloigner. La séance dans le salon de coiffure se poursuit et je ressens de la part de la coiffeuse énergéticienne beaucoup de compassion et d’attention à s’occuper de ma chevelure. Le soin va durer 2 heures et les réponses vont émerger au fur et à mesure. Revenue dans le moment présent, je peux dire après vérification historique, que j’étais Anne Boleyn, la seconde femme d’Henri VIII et que la coiffeuse était Jeanne Seymour, la troisième femme d’Henri VIII. Dans la régression, je ne connaissais absolument pas ce fait historique et le prénom de Jeanne est sorti tout naturellement. Il se trouve qu’à cette époque la dame de compagnie des souveraines pouvait devenir très souvent les maitresses des rois. Cette Jeanne avait été la dame de compagnie d’Anne, elle avait recueilli tous ses secrets pendant quelques années et s’était occupée de ses coiffures et de sa parure. Aujourd’hui, elle tient le même rôle pendant le temps d’une coupe énergétique qui vient réparer du karma car elle demande pardon d’avoir pris la place de la 2ème épouse en devenant la maitresse du Roi puis sa 3ème épouse. Certes c’était la coutume et Henri VIII a fait décapiter Anne car elle ne lui a pas donné de fils alors que Jeanne lui en a donné un, même s’il est mort plus tard. Ces rencontres karmiques sont fréquentes mais nous n’en avons pas toujours la lecture, nous pensons que cela est réservé à certains et pas d’autres ?

Il est vrai que plus notre posture est orientée vers une vie saine, équilibrée avec une nourriture vivante, des fréquentations en accord avec ses valeurs, une conscience de l’énergétique et des couleurs, une pratique méditative, plus nous ouvrons la connexion à notre petite voix intérieure. Il est possible aussi de faire des breaks, des mini retraites, des stages spécialisés à cet effet et de s’offrir des séances avec des spécialistes. Ce qui est certain, c’est que notre inconfort moral, physique, psychique nous y pousse malgré nous et pour notre bien car les blocages sont des appels de notre âme à se réaligner sur notre chemin, à reprendre la guidance de notre âme.

Le sujet est vaste et passionnant, en conclusion je reprendrais la métaphore des chevaux, du et du passager avec le cocher. Les chevaux sont nos émotions, le carrosse notre corps, le passager notre âme, le cocher, notre égo ! Si nous sommes concentrés sur notre égo et nos émotions nous ne laissons pas de chance au passager de nous dire la direction à prendre car en plus ce passager chuchote à nos oreilles… Si nous décidons de lui laisser la place de l’écouter, nous reprenons les commandes de notre vie terrestre en lien avec nos pactes d’âme ! Quand vous prenez un taxi, c’est le chauffeur qui décide pour vous du lieu où vous voulez aller ?

Faîtes-vous confiance, mettez du karma dans votre vie et la vie vous le rendra !

Mes séances de soin énergétique et karmique : http://www.viesdecouleurs.fr/seance-de-soin-energetique-et-karmique/

Frédérique Pétorin, médium, karma thérapeute. Auteure de jeux de cartes. Formatrice. Animatrice. Conférencière. Exerce dans son cabinet à Paris 15.

vies-de-couleurs

  • Les couleurs de l'univers

    Comment la couleur est divinatoire ?

    Comment peut-on dire que la couleur est divinatoire ? Nous allons voir que la couleur est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi

Comment la couleur est divinatoire ?

Comment peut-on dire que la couleur est divinatoire ? Nous allons voir que la couleur est …